Cette pièce est inspirée de la rencontre d'Angéla Davis et de Gerty Archimède dans les années 70 en Guadeloupe. Une anecdote que raconte Angéla Davis dans son Autobiographie et que l'auteur a pu alimenter grâce aux divers témoignages de la famille et des amis de Gerty Archimède. Dans la villa familiale de Gerty Archimède de Cocoyer/Lézarde, battue par le vent, se réunissent trois femmes noires. Trois personnalités contrastées. Trois options de vie. Trois regards sur le monde qui se croisent, parfois divergent, parfois se rejoignent. Trois femmes noires qui incarnent, chacune à sa manière, le principe d'espérance dans un huit clos où leurs caractères, leur manière d'ouvrir le passage entre le passé et l'avenir s'opposent. Mais trois femmes unies par une fraternité que la situation met en valeur. Une solidarité indéfectible à la fois dans le contexte du drame et dans leur rapport au monde. La menace de prison et la symbolique des livres confisqués sont des données à la fois existentielles et philosophiques qui agissent autour de trois dimensions : le livre, l'enfermement, la femme.

Pas de prison pour le vent

SKU : 978-2-912594-57-X
13,00 € Prix original
5,00 €Prix soldé
  • Auteur

    FOIX Alain 

  • Date de parution

    Avril 2006

  • Format

  • Nombre de pages