Dès le premier poème
du recueil MORRIÑA,
Max Rippon affi rme à nouveau
le statut du poète :
un homme qui hésite,
ressasse, s’entête, bégaie.
Cependant, s’il est vacillant,
il est également lucide,
voire visionnaire, puisqu’il est
celui qui se hisse
sur le faîtage tel une vigie.
Poète lyrique, de l’ici
et maintenant, de l’Habiter,
du rapport intime avec la nature,
Max Rippon questionne
le secret d’une goutte d’eau
dans la panse complice d’une jarre.

Morrina, quitter la rade

SKU : 978-2-912594-83-9
17,00 €Prix
  • AUTEUR

    RIPPON Max

  • LANGUE

    Français

  • DÉTAILS

    17 x 20 cm . 200 pages . broché