D'en Guadeloupe, une enfant de la DASS raconte.

Résolue raconte sa vie d’enfant de la DASS. Une vie qui ne lui a guère fait de cadeaux. Depuis cette terrible nuit où sa mère s’est enfuie, traînant ses enfants, après avoir été battue par son mari.

Maman pleurait. J’étais accrochée à sa robe. J’avais du mal à suivre tellement elle marchait vite. Je suis tombée. Maman n’a même rien vu. La grand-mère refuse d’héberger sa fille. Ils retournent le lendemain chez le père. Papa avait mis le feu à la maison. Tout avait brûlé. Nous n’avions nulle part où aller. La famille est disloquée. Résolue va habiter chez sa grand-mère paternelle.

Celle-ci lui apprendra beaucoup. Surtout « à ne pas compter sur les yeux des autres pour dormir ». Bonheur de courte durée. Quand la DASS m’a arrachée de là où j’avais vécu si heureuse, avec ma grand-mère,je me suis sentie toute seule, comme le soir où maman s’était enfuie de la maison. Sur sa longue route « d’enfant de la DASS , Résolue, trimbalée, transbahutée, ne se laisse pas abattre. Sa grand-mère est toujours à ses côtés.

À la recherche d'une odeur de grand-mère

SKU : 979-2-912594-16-7
11,00 €Prix
  • Auteur

    BÉBEL-GISLER Dany 

  • Détails